Les chiffres clefs

- 301 coopérateurs
-
20 centrales soit 2 996 m² de capteurs photovoltaïques de fabrication européenne
- 455 kWc de puissance totale pour 842 344 € HT investis
- 485 MWh/an de production électrique, soit l'équivalent de la consommation électrique de 180 foyers hors chauffage

jeudi 19 novembre 2015

édito



Le conseil d’administration a décidé de publier cet édito combatif et porteur de solutions autres que celles déversées dans nos médias : des solutions qui s'attaquent réellement aux racines du mal et non à leurs symptômes.

A l'heure où les familles pleurent les victimes des attentats de Paris, de Beyrouth et d'ailleurs, les petites réalisations de Combrailles Durables semblent dérisoires et déconnectées d'un monde dont la violence est une des formes d'expression trop fréquente.
Dérisoires et déconnectées ? A y réfléchir, pas tant que cela. Si parmi les objectifs d'une "autre politique énergétique" portée par Combrailles Durables, la lutte contre le changement climatique paraît évidente, la volonté de désintoxiquer notre société de consommation de son addiction aux énergies fossiles n'en est pas moins importante.

L'accès aux énergies a été depuis deux cents ans un vecteur de progrès qui décharge notre quotidien de tâches difficiles et harassantes. L’énergie a permis de développer, par l'amélioration de la productivité, un allègement du temps de travail grâce à la mécanisation. Les esclaves mécaniques doivent être alimentés par une énergie abondante et peu coûteuse afin d'être toujours plus nombreux.

L’intérêt de nos sociétés pour le Moyen-Orient est moins porté par la volonté de débarrasser les peuples des tyrannies qui les oppriment que par celle d'assurer de colossaux profits à nos entreprises tout en maintenant les robinets du pétrole grands ouverts pour satisfaire "un mode de vie qui n'est pas négociable". Comble de l'ironie, par l'achat de cette énergie, nous donnons notre argent à des états et des empires commerciaux et financiers, détruisant notre planète et finançant nos ennemis.

Promouvoir sur le long terme une politique de sobriété, d'efficacité énergétique et de recours aux énergies renouvelables locales ne résoudra pas instantanément les conflits du Moyen-Orient, du Sud Soudan et d'ailleurs. Mais cela laisse entrevoir un monde meilleur, plus équilibré et moins violent pour nos enfants que ce vers quoi les politiques actuelles, poursuivies aux bénéfices de nos intérêts égoïstes, nous conduisent.

Alors que les discours de haine et de défiance de l'autre se propagent, les bénévoles de Combrailles Durables préfèrent comme bien d'autres, tel « les Colibris, s'activer, faire leurs parts » et impulser par leurs actions collaboratives ancrées sur les territoires, un autre avenir.

Le conseil d'administration